22/11/2009

Si

2692618310103429153S600x600Q85

Si l'homme écrivait qu'en bas de chez lui, habite une femme qui vit seule. S'il vous disait que ces derniers temps, il l'avait rencontrée quelques fois, comme ça, par hasard, dans les escaliers, sur le parking, dans le hall d'entrée. Qu'ils se sont mis à parler. Qu'ils se sont dits que décidément ils devraient faire un petit resto, question de faire connaissance. Qu'après, elle est venue chez lui. Qu'il a été chez elle. Bref, qu'ils se sont retrouvés au lit. Chez lui. Chez elle. S'il vous racontait ça, l'homme, vous le croiriez ? Ou penseriez-vous que, sur ce coup, le gars fait dans l'affabulation, la mythomanie, l'imaginaire, question de se rendre intéressant, d'avoir de quoi remplir son blog à la noix ? D'autant qu'en temps normal il a déjà cette détestable tendance à frimer. Moi, personnellement, je sais pas. A mon avis, vu ces derniers posts un rien cryptiques où, pas fier, il cause désir, dérives et autres machins tortueux, ça m'étonnerait pas. Comme je le connais, ce serait pas impensable qu'il ait de nouveau fait une connerie. D'ailleurs c'est simple, ces derniers temps, il fait plus que ça, des conneries... 

17:37 | Commentaires (5) |

Commentaires

Faire uen connerie... Tout est relatif.
La plupart du temps, on est seul quand on fait une connerie et en l'ocurrence, vous étiez deux.
Un moment partagé entre deux personnes consentantes ne peut être une connerie... la connerie, c'est le regret...

Écrit par : Céline | 22/11/2009

Répondre à ce commentaire

Autant dire que je crois l'Homme en disant "vous étiez deux"...
Je ne pense pas qu'il soit affabulateur; il a juste tendance à jouer de la harpe quelquefois... ce qui ne me semble pas un mal même si il a tendance à se faire mal en le faisant.

Écrit par : Céline | 22/11/2009

Répondre à ce commentaire

J'espère pour l'homme que c'est vrai. Mais pourquoi avoir choisi l'affiche d'un film qui raconte l'histoire d'une passion destructrice ?

Écrit par : C | 22/11/2009

Répondre à ce commentaire

Meme si... La supposition laisse une place à l'aveu, elle n'entache rien à l'amitié, ni à l'amour, ni à la vie, tout simplement.

Écrit par : isa | 23/11/2009

Répondre à ce commentaire

Avec des SI... ...on refait le monde. L'Homme m'a avoué raconté sa vie pour de vrai, mais là, je sais pas pourquoi, mon instinct me dit que c'est pas vrai. Il en aurait parlé plus vite et avec plus d'enthousiasme.

Écrit par : M | 23/11/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.