02/11/2009

Evidence

Aaah, il faut se rendre à l'évidence. L'homme n'intéresse personne. Mais ça il s'en fout. Il a l'habitude. Enfin, pour autant qu'on puisse en avoir, l'habitude. Par contre, et ça c'est plus grave, plus personne n'intéresse encore l'homme. Et plus rien non plus, d'ailleurs. Ce qui n'est, somme toute, pas trop grave, vu qu'il n'est plus bon à rien. Because trop. Trop nul, trop raté, trop cassé. Et non, il n'écrit pas ça par forfanterie, pour se rendre intéressant ou faire le malin. Ou attirer une quelconque forme de compassion, de sympathie, de pitié ou une autre connerie du genre. Même si c'est ce que vous pensez. D'autant plus qu'il s'en fout complètement, de ce que vous pensez. Non, il écrit ça parce que c'est vrai. Que c'est une vérité objective. Désagréable, certe, mais les faits sont les faits. Et il faut oser regarder ses défaites face à face. Et les yeux dans les yeux. Sans compromissions. Et sans excuses.   

17:56 | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.